Naval Energies inaugure la première usine d’hydroliennes au monde : deux premières hydroliennes seront assemblées dans cette usine dans quelques mois.

21.06.2018

La première usine au monde d’assemblage d’hydroliennes, OpenHydro, a été inaugurée ce jour à Cherbourg en présence de nombreuses personnalités dont Jean-Marc Sabathé, Préfet de la Manche, représentant de l’Etat, des principaux élus des collectivités territoriales normandes et de délégations étrangères. Réalisée en dix mois seulement, cette usine produira dans quelques semaines ses deux premières turbines pour le Canada et le Japon. Elle fournira aussi les hydroliennes pour tous les fermes commerciales en France.

Désireux de participer à la création d’une filière industrielle normande des énergies marines renouvelables, Hervé Morin, Président de la Région Normandie et de Ports Normands Associés (PNA), Marc Lefèvre, Président du département de la Manche, Jean-Louis Valentin, Président de la Communauté d’agglomération du Cotentin et Benoît Arrivé, Maire de Cherbourg-en-Cotentin, étaient présents à la cérémonie. Ils ont rappelé leur engagement en faveur de ce projet commun de construction d’usine d’hydroliennes, facteur de croissance économique et d’emplois industriels pour la région.

 

Karmenu Vella, Commissaire européen aux Affaires maritimes, à la Pêche et à l’Environnement ainsi que Denis Naughten, Ministre de la Communication, du Changement climatique et de l’Environnement de la République d’Irlande ont également affiché leur soutien à cette initiative qui marque l’ambition européenne dans la lutte contre le réchauffement climatique et la volonté de réindustrialisation du continent.

 

L’inauguration de cette usine par Laurent Schneider Maunoury, Président de Naval Energies et d’OpenHydro matérialise le démarrage de la phase industrielle de l’hydrolien et constitue une étape décisive dans le développement de cette énergie renouvelable en France et à l’international.

Laurent Schneider Maunoury déclare : « Naval Energies est aujourd’hui en train d’écrire une nouvelle histoire industrielle sur le marché naissant de l’hydrolien. Nous avons la capacité de produire une hydrolienne de 16 mètres de diamètre toutes les deux semaines. La priorité de Naval Energies est d’assurer le succès des projets de démonstration à l’international et de préparer la montée en puissance du projet pilote Normandie Hydro dans le Raz Blanchard. Au-delà, nous avons un besoin urgent de visibilité commerciale et espérons des décisions des Etats, et notamment de la France, pour le lancement d’un appel d’offres pour des fermes commerciales. ».

 

« En près de 5 ans, le visage du port de Cherbourg a beaucoup changé et c’est loin d’être fini. A travers Ports Normands Associés, nous avons contribué à l’émergence d’une nouvelle filière économique et assuré ainsi un renouvellement de l’activité sur le port de Cherbourg. Un pari qui est en passe d’être réussi grâce à un niveau d’infrastructures qui est le meilleur de France. A l’Etat maintenant de s’engager sur les fermes commerciales afin d’assurer la pérennité de cette filière. » a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie et de Ports Normands Associés (PNA)

 

Marc Lefèvre, Président du Département de la Manche, déclare : « La Manche a toute sa place dans le développement des énergies nouvelles et tout particulièrement dans celui des hydroliennes. Le Raz Blanchard, deuxième courant le plus puissant au monde, fait de notre département un territoire unique. L’inauguration ce jour de la première usine d’hydroliennes au monde par Naval Group conforte le choix du Département d’avoir accompagné et promu l’électricité issue des hydroliennes. Les collectivités ont depuis longtemps compris les enjeux des énergies marines renouvelables. La France ne doit pas rater ce rendez-vous de demain. Et le choix se fait aujourd’hui. »

 

Citation de Jean-Louis Valentin, Président de la Communauté d’agglomération du Cotentin, déclare : »L’inauguration de l’usine d’assemblage des hydroliennes OpenHydro est une 1ère mondiale qui fait la fierté du Cotentin. Avec ce nouvel équipement, le territoire s’inscrit pleinement dans la transition énergétique et affirme sa vocation de pôle majeur des énergies marines renouvelables. Grâce à Naval Energie, l’hydrolien affiche une belle promesse industrielle et technologique pour notre avenir ».

 

Benoît Arrivé, Maire de Cherbourg-en-Cotentin, déclare :« OpenHydro s’apprête à écrire une nouvelle page de l’histoire industrielle cherbourgeoise en misant sur l’audace et l’innovation. La ville comme les autres collectivités normandes a été les partenaires de ce projet et le restera aussi longtemps que possible. J’attends, et avec moi, les élus et la population, que l’Etat confirme son intérêt pour cette source d’énergie propre, moderne et qui peut donner naissance à une filière industrielle créatrice d’emplois et de richesse.»

 

La première usine d’hydroliennes au monde

L’activité de l’usine devrait monter en cadence progressivement jusqu’à sa production maximale de 25 turbines/an. Les deux premières turbines qui seront assemblées dans l’usine sont destinées à des clients japonais et canadiens, respectivement Kyuden Mirai Energy et Cape Sharp Tidal. Le projet Normandie Hydro devrait prendre le relais de la production avec sept machines.  En plus de la France, du Canada et du Japon, plusieurs pays comme le Chili ou l’Indonésie montrent de réels signes d’intérêt.

 

Quelques données sur l’usine :

  • Pose de la première pierre le 21 juillet 2017, réception en février et inauguration le 14 juin 2018
  • 5 500 m² de superficie implantés sur un terrain de 5ha environ.
  • Un premier module d’une capacité nominale de production de 25 turbines par an.
  • 2 moyens de levage de forte capacité (87T chacun) adaptés à la production des hydroliennes de grande taille.
  • 150m x 37m x hauteur 20m
  • Un accès direct aux nouveaux quais lourds réalisés sur le port (15T/m²)

 

Normandie Hydro en bref

Le projet Normandie Hydro, porté par EDF Energies Nouvelles en partenariat avec Naval Energies, porte sur l’installation dans le Raz Blanchard de sept hydroliennes. D’une puissance totale de 14 MW, cette ferme hydrolienne permettra d’alimenter en électricité environ 13 000 habitants. Elle bénéficie d’un soutien public dans le cadre du programme des investissements d’avenir.

 

Cherbourg, le jeudi 14 juin 2018 – Vidéos et photos disponibles sur http://www.salledepresse.com

 

Contact presse pour Naval Energies

Emmanuel Gaudez
Tel. +33 (0)1 40 59 55 69
Mob. +33 (0)6 61 97 36 63
emmanuel.gaudez@naval-group.com

Virginie Lemière
Tel. + 33 1 73 04 99 22

Mob. +33 (0)676 65 87 69

vlemiere@naval-energies.com

autres actualités