Naval Energies se mobilise pour l’éolien flottant

22.11.2018

Alors que le Gouvernement publiera dans les prochains jours son projet de programmation

pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour la période 2019-2023, Naval Energies et tous les acteurs de la filière industriel de l’éolien flottant se mobilisent pour mettre en avant le potentiel de cette technologie éprouvée et compétitive, qui constitue le principal atout de notre pays pour réussir sa transition énergétique.

En effet, nous pouvons compter sur un potentiel exploitable de 16 GW en 2040 de l’éolien flottant, ce qui signifie qu’il peut produire autant d’électricité que 8 centrales nucléaires et contribuer au mix énergétique de la France à hauteur de 14% du parc nucléaire actuel (8 réacteurs sur 58). La stabilité de cette production viendra de la multitude de fermes d’éoliennes flottantes sur les côtes atlantique et méditerranéenne et assurera notre indépendance énergétique.

Par ailleurs, la compétitivité de cette filière suppose de bénéficier d’un volume suffisant de commandes pour engager une baisse des coûts et atteindre sa pleine compétitivité, l’éolien flottant a besoin de volumes significatifs pour son lancement. L’industrialisation de l’éolien flottant permettra la création de milliers d’emplois pour la fabrication de tous ses composants et de prendre le leadership sur cette technologie dans le monde entier. La France peut représenter le savoir-faire et l’excellence dans cette filière si la programmation pluriannuelle de l’énergie laisse une place de choix, dans le mix énergétique, à l’éolien flottant.

Planifier le lancement des premiers appels d’offres commerciaux flottants au-delà de 2019 enverrait un contre-signal et briserait la dynamique actuelle du marché français, considéré comme pionnier et attractif. Il en résulterait un coup d’arrêt pour tous les acteurs de la filière – énergéticiens, industriels, fonds d’infrastructure… – prêts à se positionner en France dès 2019, qui logiquement se défieraient alors de notre marché.

Ainsi, structurer la filière française de l’éolien flottant, c’est construire une industrie nationale d’avenir solide, compétitive et exportatrice.

 

https://www.eolfi.com/fr/medias/622-Eolien-flottant-et-programmation-pluriannuelle-de-l-energie-PPE-la-France-doit-accelerer-des-maintenant-pour-mener-le-peloton-de-tete-mondial-

 

autres actualités