A+A-

L’énergie du vent en mer

 

Les vents offshore pour une énergie marine nouvelle

L’éolienne flottante exploite le gisement énergétique des vents de pleine mer, puissants et constants, et des zones maritimes profondes, plus éloignées des côtes. Contrairement à l’éolienne « posée », qui est directement fixée au sol marin par une fondation gravitaire, cette solution s’appuie sur une structure flottante — en béton, en acier ou hybride acier/béton — reliée au fond de l’océan par un système d’ancrage qui en contrôle les mouvements. Cette technologie innovante permet, par rapport à l’éolien posé, de résoudre les contraintes de l’installation en profondeur et de produire de l’énergie renouvelable plus loin des côtes et avec un faible impact visuel.

Nos solutions innovantes

Naval Energies, sous-systémier et partenaire de premier rang des opérateurs de projet, apporte une réponse mature de flotteur semi-submersible, dont le prototype a été testé sous contrainte et certifié par le bureau Veritas.

Brique fondamentale pour l’essor de la technologie de l’éolien flottant en France, notre flotteur est conçu pour être compétitif, produit en série et facilement opérable. Il s’adapte aux spécificités des sites d’exploitation et des écosystèmes industriels locaux. Fer de lance de notre capacité d’innovation, ce flotteur est intégré dans le cadre du projet des « Éoliennes flottantes de Groix et Belle-Île », dont nous sommes maître d’œuvre pour la réalisation, l’installation en mer et la connexion des flotteurs.

Piloté par Eolfi, le projet de ferme pilote « Les éoliennes flottantes de Groix Belle-Île » prévoit l’implantation de 4 éoliennes de 6 MW chacune, pouvant  produire l’électricité nécessaire à la consommation de 20 000 foyers de la côte atlantique.

Les atouts de notre technologie

Grâce aux savoir-faire de haute technicité de nos équipes, nous intervenons dans une vaste gamme d’études, de services et de développements adaptés aux spécificités du projet, à sa localisation et à ses contraintes techniques.

Nos réponses technologiques — flotteurs semi-submersibles, systèmes d’ancrage, câbles et solutions de connexion sous-marines,  installation en mer  – se distinguent par leur fiabilité, pour la simplicité de leur mise en œuvre et de leur maintenance.

Perspectives de marché

Avec un potentiel techniquement exploitable (PTE) de 3500 GW dans le monde, l’éolien flottant constitue le premier gisement d’énergie marine renouvelable pour l’avenir, loin devant l’éolien offshore posé.

En France, les estimations atteignent les 50 GW. L’expérimentation de la ferme-pilote de Groix et Belle-Île, où Naval Energies intervient en partenariat avec Vinci, General Electric et Valemo, est à cet égard décisive. Le projet, piloté par Eolfi,  permet d’optimiser les infrastructures et les technologies et de valider le modèle économique avant la phase d’industrialisation et les déploiements à plus grande échelle.

 

Plus d’informations: http://eoliennes-groix-belle-ile.com/