Naval Energies collabore avec Hitachi Zosen Corporation, un développeur et un industriel de premier plan dans les énergies renouvelables au Japon, pour un projet commun dans le domaine de l’éolien flottant. Les deux entreprises ont signé en juin 2020, un Memorandum of Understanding. Cet accord est une nouvelle étape après l’étude de faisabilité menée en 2019. L’objectif de cette étude était de concevoir et de construire conjointement des éoliennes flottantes en utilisant la solution semi-submersible de Naval Energies au large des côtes japonaises. Parallèlement aux travaux menés par Hitachi Zosen et Naval Energies sur cette étude de faisabilité, les deux entreprises prévoient d’étendre leur collaboration à d’autres projets et de commencer à définir plus en détail leur future coopération industrielle.

En Écosse, Naval Energies a rejoint le cluster éolien en mer DeepWind, auquel l’entreprise propose son expertise dans l’éolien flottant dans le cadre des appels d’offres Scotwind Leasing annoncés récemment par le gouvernement écossais. L’Écosse a pour objectif la neutralité carbone en 2045, avec l’éolien en mer comme ingrédient clé de son mix énergétique, ainsi que l’atteste le lancement de l’appel d’offres de grande envergure baptisé Scotwind Leasing. Pour accompagner cette ambition, disposer d’une chaîne d’approvisionnement robuste et dédiée est indispensable. C’est ainsi qu’une nouvelle structure ayant pour objectif principal le développement d’une véritable filière logistique de l’éolien en mer a été créé : DeepWind. Son action concerne également l’innovation et plus globalement la croissance économique par le développement du secteur de l’éolien en mer. Créé en avril 2019, DeepWind rassemble près de 500 membres issus de l’industrie, du monde universitaire et du secteur public, dans le but d’accroître la compétitivité et la capacité de la chaîne d’approvisionnement écossaise. C’est dans ce contexte et pour contribuer à la réalisation de cet objectif que Naval Energies rejoint DeepWind. Naval Energies, acteur stratégique dans l’éolien flottant, pourra proposer son flotteur semi-submersible. Parmi les atouts de sa technologie : un design modulaire et polyvalent qui pourra s’adapter aux nombreux acteurs du Scotwind Leasing et une industrialisation au plus près de la zone d’exploitation, qui permettra un fort contenu local particulièrement attendu dans le cadre de ces appels d’offres.

Aux États-Unis, Naval Energies a rejoint Offshore Wind California en juin 2020, une association internationale de développeurs d’éoliennes offshore et de sociétés technologiques axées sur le marché californien. Fondée en octobre 2019 à San Francisco, l’association représente les leaders du secteur qui soutiennent un objectif de 10 gigawatts (GW) de capacité éolienne offshore installée en Californie d’ici 2040. La Californie dispose de très bonnes ressources naturelles, tout particulièrement pour les éoliennes flottantes. Le potentiel de la Californie est estimé par le National Renewable Energy Laboratory à 112 GW. L’expertise de Naval Energies représente un atout indéniable pour le développement de l’éolien flottant en Californie.

Avec un potentiel techniquement exploitable (PTE) de 3500 GW dans le monde, l’éolien flottant constitue le premier gisement d’énergie marine renouvelable pour l’avenir, loin devant l’éolien offshore posé. Naval Energies est une des entreprises leader du marché des éoliennes flottante. Nous sommes les partenaires stratégiques des développeurs de projets d’éoliennes flottantes.